Journées Mondiales de la Jeunesse

11 novembre 2017

JMJ 2019 au Panama

Les Journées Mondiales de la Jeunesse 2019 auront lieu au Panama du 22 au 27 janvier.

Le logo

Représentant la Vierge Marie et la silhouette du petit pays américain, le logo des JMJ 2019 a été rendu public, dimanche 14 mai.

Parmi 103 propositions soumises dans le cadre d’un concours organisé par le comité exécutif des JMJ, c’est le dessin d’une étudiante panaméenne en architecture de 20 ans qui a été retenu.

« Je voulais montrer l’abandon et la tendresse de Marie », a expliqué Ambar Calvo à propos de son logo, dont toutes les parties revêtent une signification particulière : on peut distinguer la silhouette du Panama et de son canal, celle de la Vierge Marie – qui sera au cœur de ces JMJ – et de sa couronne, et l’indispensable croix du pèlerin, symbole des JMJ.

L’archevêque de Panama, Mgr José Dominguo Ulloa Mendieta, s’est félicité du choix de ce dessin, qui récompense selon lui la qualité et le dynamisme des jeunes Panaméens. Selon lui, ce logo « représente le message que nous voulons envoyer aux jeunes du monde entier – la petitesse de notre pays mais la grandeur de notre cœur, ouvert à tous et soutenu par Notre Dame, un modèle de jeunesse et de courage ».

Quel sera le thème des JMJ de 2019 au Panama ?

Le Vatican a publié mardi 22 novembre les thèmes des trois prochaines JMJ selon un parcours marial sur les trois vertus théologales, autour de la phrase :

« Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole ».

Le Saint-Siège a rendu public mardi 22 novembre le thème des trois Journées mondiales de la Jeunesse, selon un parcours triennal qui culminera avec les JMJ de 2019 au Panama sur le thème « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole ».

Ces JMJ panaméennes seront précédées par deux années de JMJ célébrées en diocèses également sur un thème marial : «  Le Puissant fit pour moi des merveilles  » en 2017 et « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu  » en 2018.

« Le cheminement spirituel indiqué par le Saint-Père s’inscrit avec cohérence dans la foulée de la réflexion entamée lors des trois dernières Journées mondiales de la Jeunesse (2014-16), centrées sur les Béatitudes », souligne le Vatican dans un communiqué qui rappelle que « Marie est celle que toutes les générations diront bienheureuse ».

Dans la ligne du prochain Synode

Ces trois thèmes ont pour objectif de donner une connotation fortement mariale au cheminement spirituel des prochaines JMJ, rappelant en même temps l’image d’une jeunesse en pèlerinage entre le passé (2017), le présent (2018) et le futur (2019), animée par les trois vertus théologales de foi, de charité et d’espérance.

Un cheminement qui, pour le Vatican, reprend les conseils que le pape François avait prodigués aux volontaires des JMJ de Cracovie lors de sa rencontre au Tauron Arena, le 31 juillet, quand il les avait invités à « faire mémoire du passé, à avoir du courage pour affronter le présent et à avoir et être l’espérance pour le futur ».

« Le cheminement proposé aux jeunes se révèle aussi en droite ligne avec la réflexion que le Pape François a confiée au prochain Synode des Évêques : les jeunes, la foi et le discernement vocationnel », conclut le communiqué du Saint-Siège.

Les Saints Patrons des JMJ 2019

La liste des saints patrons de cette 33e édition a été dévoilée : six saints, dont le pape Jean-Paul II, et deux bienheureux, majoritairement originaires d’Amérique Latine.

  • Saint José Sánchez del Rio
  • Saint Juan Diego
  • Bienheureuse sœur María Romero Meneses
  • Bienheureux Oscar Arnulfo Romero
  • Saint Jean Bosco
  • Saint Jean-Paul II
  • Saint Martin de Porres
  • Sainte Rose de Lima

Les JMJ en Amérique Latine

Après l’Argentine en 1987 et le Brésil en 2013, c’est la troisième fois que les JMJ auront lieu en Amérique Latine, une façon de reconnaître la ferveur de ce continent très catholique : plus de 3,7 millions de jeunes s’étaient réunis sur les plages brésiliennes il y a quatre ans, un record à battre pour le Panama.

Cérémonie de lancement et préparation des JMJ 2019

Dimanche 14 mai 2017, dans l’arène Roberto Duran, Mgr José Domingo Ulloa a par ailleurs lancé le compte à rebours pour les JMJ de 2019 devant plusieurs milliers de participants, dont une grande majorité de jeunes. Présent lors de cette cérémonie où a également été présentée la croix des pèlerins, le président Juan Carlos Varela a pour sa part assuré que le gouvernement étudie les aspects officiels de l’événement qui est loin, selon lui, de se limiter à l’Église catholique. Cet événement « concerne tous les Panaméens, transcende les frontières et implique tous les autres pays d’Amérique centrale », a-t-il affirmé.

Le dirigeant panaméen espère que le pape restera au moins cinq jours sur l’isthme, qui disposerait déjà des capacités hôtelières pour faire face à l’afflux de visiteurs. Les journalistes accrédités du monde entier seront vraisemblablement accueillis au palais de Congrès ATLAPA.

Quant au lieu de la célébration finale, rien n’a encore été décidé. Plusieurs sites sont en compétition, parmi lesquels la Cinta Costera, l’aéroport d’Albrook et celui de Howard.

Depuis le 24 avril, une commission ad hoc nommée par le gouvernement, avec à sa tête une femme, María Calviño Correa, soutient l’Église dans la préparation des JMJ. Une partie du budget concernant la logistique et l’organisation sera prise en charge par les autorités. Le président Juan Carlos Varela a par ailleurs annoncé qu’il faciliterait l’attribution des visas aux pèlerins.

JMJ 2016 à Cracovie

Une soirée retour avec les jeunes qui sont allés aux JMJ en Pologne a été organisée le samedi 22 octobre 2016.

Nous étions nombreux pour écouter le récit des jeunes enthousiastes de leurs JMJ. Témoignages, films, photos ont permis à tous de communier à ce grand moment de la vie de l’Eglise.

Nous prions pour que les fruits de ces JMJ soient très féconds.