Décembre, en avant avec Marie vers le plus fragile !

29 novembre 2019

Nouvelle année à contre courant… sans se marginaliser ou se replier, sans ranfronier mais marcher résolument vers le plus pauvre et le plus fragile !
Le cycle liturgique avec le temps de l’avent nous introduit peu à peu dans le temps de Dieu qui n’est pas le temps des hommes. Courrir peut-être, mais après quoi ? En prenant de l’âge, nous avons la chance d’aller moins vite…Quelle grâce ! La prière, la vie spirituelle, ne « rien » faire mais se laisser faire, se laisser aimer est salutaire, libérateur.
Cette nouvelle prière de neuf jours (neuvaine) en nous confiant à l’Immaculée conception va nous aider à avancer dans cette voie de la lenteur, ce chemin vers le plus fragile : Jésus, le roi des pauvres présent dans son Eucharistie, et agissant et vivant en chacun de nous.

L’Eglise aime se tourner vers l’Immaculée en ces premiers jours de l’Avent. Avec confiance, peu importe la situation dans laquelle nous nous trouvions, nous sommes invités à ouvrir notre coeur pour déposer tout ce que nous portons, nos joies et nos peines, nos luttes et nos échecs, nos désirs, dans le Coeur de Notre-Dame au cours de cette Neuvaine mondiale de prière.
Chaque jour de la neuvaine : la prière « Marie Mère de l’Espérance » ci-dessous, 1 Notre Père, 10 Je Vous Salue Marie, 1 Gloire au Père, et 3 fois l’invocation suivante : « O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ».
Attention, comme le 8 tombe un Dimanche, 2e dimanche de l’Avent, cette fête mariale est décalée d’un jour.
Donc cette année, la fête de l’immaculée conception sera célébrée le lundi 9 décembre à 18h30 : Nous sommes invités à participer à la Messe et à la procession aux flambeaux, sur la place de l’Eglise.

Nos âmes profiteront mieux des grâces que l’Immaculée désire nous donner en se confessant au cours de la Neuvaine et recevant la communion lors de la Messe du 9 décembre de préférence. On prendra soin d’orner le coin prière de la famille ou le coin prière personnel. Que la joie grandisse dans nos familles, chaque jour de la neuvaine à l’Immaculée.
Un bon repas en famille pourra clôturer cette Neuvaine de prière. N’oublions pas de mettre des veilleuses sur le bord de nos fenêtres le soir du 8 décembre. Pour dire MERCI à l’Immaculée. Pour lui dire toute notre affection. Pour demander que du Ciel, Dieu bénisse notre famille et que Notre-Dame veille sur chacun de ses membres.

Prières à réciter chaque jour, du 30 novembre au 08 décembre 2019 

Marie, Mère de l’Espérance, l’Eglise traverse un temps de divisions et d’épreuves. Par votre Coeur immaculé, aidez-nous à accepter et à porter notre croix en communion avec votre Fils. Illuminez les ténèbres de nos vies pour y voir briller l’Espérance.

Marie, Mère du Christ, vous étiez au pied de la Croix aux côtés du disciple bien-aimé. Vous êtes celle qui a toujours cru. Venez raffermir la foi et la vocation des prêtres, religieux et consacrés tentés par le découragement et le doute. Qu’ils soient soutenus, aimés et portés par les fidèles qui les entourent. Afin qu’ils soient fortifiés dans l’accomplissement de leur belle mission : faire de nous, des saints !

Marie, Vierge Immaculée, apprenez-nous à redire chaque jour à votre suite : « Oui, Seigneur, que votre volonté soit faite ». Alors, nous pourrons goûter pleinement à la joie de l’Amour infini du Père.

Ainsi soit-il

Ensuite les prières suivantes :

1 Notre Père,
10 Je Vous Salue Marie,
1 Gloire au Père

3 fois l’invocation suivante :

« O Marie conçue sans péché,
priez pour nous qui avons recours à vous »